Les Femmes et la presse écrite

          La presse écrite peut se définir comme la diffusion d’informations via le biais d’un support papier. Elle englobe les quotidiens, les périodiques (hebdomadaires, trimestriels, bimensuels …), peut-être spécialisée dans un domaine et avoir un objectif : divertir, informer …

La création de ce moyen de communication s’est inscrit dans un contexte particulier ou ont régnés des conflits importants, des échanges intellectuels entre les différentes nations et dans un siècle (16ème siècle) où les grandes découvertes ont engendrer le fait que les gens veuillent savoir ce qui se passe, aient besoin de nouvelles.

Le parcours de la presse écrite sera semé d’embuches : entre expansion, censure, succès, retour de la censure, âge d’or … Mais aujourd’hui elle est indéniablement un média de poids et constitue parfois une véritable arme.

Milieux exclusivement masculin au départ, le monde de la presse écrite c’est doucement féminisé. A tel point qu’il y’aura ensuite la naissance d’une presse spécialisée pour les femmes, la presse féminine.  Véritable onde de choc quand on connait le contexte d’alors.

Les femmes doivent sans doute leur entrée dans ce milieu à la force de leur volonté et leur émancipation. Heureusement il y’a toujours eu des femmes frondeuses, qui n’ont pas voulu se soumettre à l’image que l’on voulait d’elles et qui ont fait des études et parfois très brillantes.

Impensable hier, aujourd’hui les femmes ont bel et bien imposés leur marque dans le milieu de la presse écrite. Ainsi lorsque l’on regarde d’un peu plus près la composition de quotidiens nationalement connus, on peut remarquer que parmi les noms d’hommes, des noms de femmes ressortent, et ces dernières sont à des postes louables. On trouve donc, par exemple, une directrice de la rédaction et une rédactrice en chef parmi les rédacteurs en chef au Monde. Une rédactrice en chef pour Metro et deux femmes faisant parties des rédacteurs en chef à Libération. Bien que le milieu soit encore très masculin, les femmes ne sont donc pas en reste.

Après épluchage d’un exemplaire du Monde, j’ai pu constater, non sans une pointe de joie, que le nombre d’articles écrits par des hommes et des femmes étaient le même (quel coup de chance =) ) et ceux des femmes n’étaient pas plus courts, au contraire. Cependant, l’espace d’un journal est propre à chacun et ne reflète pas toujours une parité en bon et due forme.

          Parmi les grandes figures féminine de la presse écrite Françoise Girou s’impose comme incontournable. Co-fondatrice du quotidien L’Express avec Jean-Jacques Servan-Schreiber dit JJSS, son compagnon, en 1953, elle le dirigera jusqu’en 1974. Une première pour l’époque car jamais une femme auparavant n’avait dirigé ou même co-dirigé un journal et non féminin de surcroit. Elle sera par la suite éditorialiste au Nouvel Observateur  1.

Citons aussi Christine Ockrent journaliste de formation qui sera elle aussi dirigeante de L’Express et nouvellement nommées, Fabienne Pascaud et Sylvie Kauffman respectivement nouvelle directrice de la rédaction pour Télérama et Le Monde.

           Les femmes ont donc réussi une belle insertion dans la presse écrite, certaines en étant parfois à des postes qu’auparavant seul un homme aurait eu la prétention de convoiter et aurait pu avoir. Une révolution qui donne le sourire et de l’espoir.

__________________________________________________________________________________

1 : D’après http://www.evene.fr/celebre/biographie/francoise-giroud-437.php et http://sisyphe.org/spip.php?article277

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :