Femmes & séries

         

Les femmes dans les séries : 1er plan ou figurantes ?

Jadis cantonnée à son propre rôle dans les séries, l’image de la femme dans ces dernières à aujourd’hui bien changée. En effet dans un contexte au départ encore peu favorable aux femmes, elles n’étaient représentées dans les séries que dans l’inlassable rôle de la ménagère : ne s’occupant que des enfants, faisant, évidemment, toutes les tâches ménagères mais aussi la couture … Tous les clichés étaient réunis et cela était et est, d’ailleurs visible dans des séries comme La petite Maison dans la Prairie (crée en 1974) ou encore Ma sorcière bien aimée (crée en 1964). La  femme est alors représentée comme elle l’était dans le contexte d’alors : inférieure à l’homme. Il faut dire que les mœurs de l’époque encore très embourbées dans ces préjugés, il aurait peut-être été trop audacieux de faire une série télévisée ou une femme y serait complètement émancipée.

Toujours dans le spectre des stéréotypes, lorsque les femmes n’étaient pas représentées selon les convenances de l’époque, elles l’étaient d’une autre manière : un peu potiches, de préférence belles pour bien allé avec le héros s’il y’en avait un, faibles et évidemment bien loin de l’action. Autrement dit, elles étaient représentées toujours aussi péjorativement et entrenaient l’image de sexe-faible. Les femmes dans les séries sont passées de femmes au foyer avec tout ce qui va avec à accessoire. Quelle (r)évolution !

          Heureusement, notre ère a opéré un virage à 380 degré et une rupture avec ces descriptions visuelles peu flatteuses. Finit le temps ou la femme était toujours sauvée par le héros. Aujourd’hui elle est assez forte pour se sauver elle-même. Finit le temps où elle ne passait son temps qu’à passer le balais, faire la cuisine, la vaisselle bref tout ce qu’un homme était incapable de faire en somme =). Le temps des Spiderman et autre Batman a fait place à de nouvelles recrues : des héroïnes et connues mondialement pour certaines de surcroît. Elles s’appellent Buffy, Les sœur Halliwell (Charmed) ou encore Sidney Bristow (Alias). Ces séries qui ont connus un succès énorme (surtout les deux premières) ont la particularité d’avoir propulsé au premier rang non pas des hommes mais des femmes. Ce sont elles qui tiennent le(s) premier(s) rôle(s). Elles s’improvisent sauveuses du monde, sont au cœur de l’action et ce sont elles les super héros.

Les séries télévisées de nos jours ont donnés et donnent un véritable nouveau visage ou plutôt nouveau rôle aux femmes. Une révolution sans doute permis par l’évolution des mœurs et l’émancipation des femmes. Elles exercent maintenant dans certaines séries des rôles impensables auparavant. De fait aujourd’hui il n’y a plus seulement le lieutenant Columbo ou le commissaire Maigret, il y’a aussi Lilly Rush de Cold Case ou encore Julie Lescaut (entre autres) respectivement « seule femme inspectrice de la Police criminelle de Philadelphie » 1  et « femme commissaire de police qui tente de concilier son métier stressant et sa vie de femme » 2. . La femme des séries télévisées d’aujourd’hui est donc celle qui a une vie de famille (parfois) mais qui exerce dans le même temps une profession. L’image de la femme donnée à travers les séries serait donc celle correspondante à son ère.

Ce n’est donc pas sans plaisir que l’on peut constater qu’aujourd’hui les femmes tiennent plus souvent les premiers rôles et sont bien plus au cœur de l’action qu’auparavant. Elles y participent et ne sont plus seulement spectatrice ou victimes.

          Un autre phénomène a également touché les séries télévisées. Un phénomène qui a engendré un genre nouveau. Un genre affichant des mœurs plus légères, mettant au premier plan des femmes et seulement des femmes, abordant sans détours la sexualité parfois débridée de ses personnages féminins, mais aussi leur vie amoureuse quelque fois tumultueuse. L’exemple type peut-être donné par la série Sex and The City (un titre plutôt évocateur) ou les protagonistes ne sont pas moins de 4 femmes. Mais aussi par la série The L World une série qui met en scène et suit la vie de non pas 4 mais encore plus de femmes (des amies), pour la pluspart lesbiennes. Encore une autre série qui a mis la gente féminine à l’honneur.         

L’éclosion de ce type de séries montre que le rapport entre la femme et sa représentation à travers elles,  à également changé de part le fait qu’aujourd’hui les séries se sont affranchies de sujets considérés auparavant comme extrêmement tabous comme la sexualité des femmes, la vie amoureuse des femmes, l’homosexualité … Ce qui a engendré l’apparition de femmes plus libérées, une réalité, sans pour autant tomber dans une manière péjorative de le faire.

          L’image des femmes à subit une belle évolution à travers les séries télévisée. Hier totalement transparentes et confinées seulement dans des rôles peu glorifiants et valorisants, rôle qui était l’unique avant leur émancipation. Aujourd’hui leur représentation à travers les séries télévisées est aux antipodes de ce qu’elle était : beaucoup plus positive.

__________________________________________________________________________________

 1 : D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Cold_Case_:_Affaires_class%C3%A9es

2 : D’après http://fr.wikipedia.org/wiki/Julie_Lescaut

*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :